28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 05:53

 

 

du 2 mai au 20 juin

 

Gérald Thupinier

...une figue de paroles...

 

Vernissage  le samedi 2 mai à 19 h,

 

…une figue de paroles… le tracé d’abord d’un crayon, qui dessine le contour d’une forme à remplir, comme le possible d’un territoire à combler autant qu’à transgresser. Un motif, celui de la feuille de figuier, pour une parole plurielle, motif comme une matière, motif immobile dans la variation de la matière. Ces feuilles seront blanches, non pas stériles mais issues de la fécondation, de la variation du blanc, jusque dans ses gris, ses noirs, ses ocres, nuances posées sur l’échelle du blanc.

 

Brouillages, coulures, empâtements, déplacements d’un geste qui vient étrangement lisser la surface, lui donner une douceur muette. Il se joue ici la simplicité d’une forme qui se dépasse et se recompose à l’intérieur de ses propres contours. Une vibration intime, incertaine, un écho en soi. On voudrait toucher cette peinture, qui offre un miroir à la profondeur plane ; un silence. On ne touche jamais que la surface de l’autre.

 

Feuilles de figuier végétales en pochoir sur les papiers éclaboussés, sur les papiers passés au noir de fumée, les eaux sales de l’atelier, l’huile indélébile. Feuilles rescapées d’incendies, motifs peints avec des restes. Comme pour en tester la résistance, la dilution possible du trait, du contour d’une matière qui ne cherche pas à faire bouger les bords du motif mais qui vient le recouvrir, le repousser, le salir ; en sonder la limite. Nous sommes dans le geste profond de la peinture, ce dialogue incessant qui étreint la forme autant qu’il la rejette, pour enfin la révéler, distordue, repensée, intangible et neuve.

 

Actuellement

Gérald Thupinier est né en 1950 à Moulins, il vit et travaille à Nice.

Il expose dès le début des années 1980, à titre personnel, à L'Atelier à Nice, ou dans des expositions collectives dans toute la France (de Paris à Nice, en passant par Tours et Toulouse). Il entre très vite à la galerie Stadler à Paris, qui l’expose régulièrement de 1984 à 1994, ainsi qu’à la galerie Arlogos de Nantes qui le représentera de 1984 à 2002. L’œuvre de Gérald Thupinier fera également l’objet de plusieurs expositions dans les Instituts français à travers le monde, notamment à Rhodes, Athènes, Thessalonique, Bucarest. De nombreux catalogues ont été édités sur son travail, comme après les grandes expositions organisées par le Musée d’art moderne et d’art contemporain (MAMAC) de la ville de Nice en 2001, ou par l’Hôtel des Arts de Toulon en 2006.

A ce jour, on compte une quarantaine d’expositions personnelles, près de 80 participations à des expositions collectives, et ses œuvres sont présentes dans de nombreux musées et lieux institutionnels : Fonds National d’Art Contemporain de Paris, Musée d'Art Contemporain de Bordeaux, Espace d'Art Moderne et d'Art Contemporain de Toulouse, Musée Cantini de Marseille, Musée d'Art moderne et d'Art contemporain de Nice, Musée de Toulon, Musée des Beaux-Arts de Nantes, Collection Robert et Lisa Sainsbury, University East Anglia, Angleterre...

Published by arts06.over-blog.com

Lettre d'information

Prochaine exposition

Gérald Thupinier

...une figue de paroles...

du 2 mai au 20 juin

vernissage le 2 mai à 19 h

 

Prochaine lecture

Claude Ber

le samedi 30 mai à 19 h

 

 

Galerie Arts 06

13 avenue Pauliani

06000 Nice

04 93 62 14 40

contact@arts06.fr